80 km/h : les motards contre la sécurité "rentière"

09 février 2018
Par Emilien Borderie
La Fédération Française des Motards en Colère appelle à se mobiliser, tous cylindres dehors, contre l'abaissement programmé de la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires. Un rassemblement est notamment programmé au Mans ce samedi 10 février.

Au-delà du jeu de mot, pour eux c'est très clair, il s'agit de sécurité... "rentière" : les antennes sarthoise, mayennaise, eurélienne et ornaise de la Fédération des Motards en Colère appellent adhérents et sympathisants -sur deux ou quatre roues- à se rassembler au cours de l'après-midi de ce samedi 10 février au Mans. Dans le viseur de l'association, le fameux abaissement de la limite de vitesse, sur les routes du réseau secondaire, de 90 à 80 km/h à compter de juillet prochain : "C'est du répressif pur et simple, rien ne dit qu'une telle mesure va effectivement faire baisser le nombre d'accidents. Quant à réduire la pollution, les quelques endroits où on a essayé, comme sur les périphériques de Paris ou de Rennes, ça n'a encore rien donné !" tempête Pierre-Olivier Bienvenu, représentant de la FFMC72.

Des dépassements plus périlleux

Si à 80 km/h les distances de sécurité sont mathématiquement moindres, en revanche "les temps de dépassements seront d'autant plus longs et délicats pour nous motards, qui sommes très vulnérables !" souligne Pierre-Olivier Bienvenu. Au Mans, motards et automobilistes ont rendez-vous à partir de 14h sur l'avenue du Panorama, pour ensuite défiler -à vitesse volontairement réduite, là...- dans les rues de la ville. Le cortège doit accueillir des participants venus de Tours notamment, où un premier regroupement aura eu lieu, déjà, dans la matinée. Les deux-roues motorisés de l'Orne eux, auront le choix, puisqu'une manif est organisée concomitamment à Caen. Quelques Angevins pourraient aussi se mêler à l'opération, même si une action est d'ores et déjà annoncée dans le Maine-et-Loire une semaine plus tard, le samedi 17 février.