Info Haut-Anjou

A Craon, Lactalis peut de nouveau produire son lait en poudre

04 juillet 2018 à 19h00 Par Emilien Borderie
Au cœur d'une tourmente liée à la découverte de plusieurs cas d’enfants touchés après avoir ingéré du lait en poudre contaminé sorti de son usine de Craon, le groupe Lactalis est autorisé, ce mercredi 4 juillet, à reprendre sa production.

Le préfet de la Mayenne, en concertation avec le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, a donné son accord, ce jeudi 4 juillet, au redémarrage progressif des activités de conditionnement et de séchage des poudres de lait infantile par l’entreprise Celia, à Craon. Cette reprise d’activité est néanmoins encadrée par un arrêté spécifique qui empêche à ce stade de mettre sur le marché les poudres produites à destination des nourrissons.

Normalisation progressive

La situation se normalise donc petit à petit : "Plus d’un mois après les premiers tests techniques de production de poudres pour adultes, les résultats d’analyses et les inspections officielles ont permis de constater que les conditions sont réunies pour autoriser la reprise des activités de conditionnement et de séchage de poudres de lait infantiles également" indiquent les autorités.

D'autres tests s'imposent

Si le préfet de la Mayenne autorise donc d’un côté la commercialisation des poudres pour adultes qui sortent des chaînes de la laiterie craonnaise depuis la fin mai, l’embargo reste donc en revanche en vigueur sur la vente des produits destinés aux nourrissons : ils "resteront consignés pendant une période de contrôles renforcés permettant d’obtenir toutes les garanties sanitaires requises pour leur mise sur le marché".