Alain Lambert passe la main

03 mars 2017
Par Emilien Borderie
Les élus du Conseil départemental de l’Orne se réunissaient ce vendredi 3 mars pour élire leur nouveau président. C’est Christophe de Balorre qui succède à Alain Lambert.

C’est dans la matinée de ce vendredi 3 mars à Alençon que l’assemblée départementale s’est réunie pour élire son nouveau président : les conseillers ont porté leur choix sur Christophe de Balorre, l’ancien "patron" du Comité du tourisme dans l’Orne, qui succède ainsi à Alain Lambert, à la tête de la collectivité lui, durant près d’une décennie.

Le nouveau "numéro un" du département a salué un prédécesseur appartenant à ceux "qui placent la confiance et l’amitié au plus haut de l’échelle des valeurs", un "travailleur acharné, perfectionniste et… ultra connecté. Insomniaque, qui sait mobiliser son énergie de jour comme de nuit".

Alain Lambert, 71 ans, natif d’Alençon dont il fut maire de 1989 à 2002 avant de devenir ministre délégué au Budget au sein du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin jusqu’en 2004, ne tire pas complètement sa révérence : élu dans le canton de Damigny, il devient 1er vice-président de l’assemblée départementale, président de la commission des finances et de l’administration générale.

"Dans la vie d’un président, trois quarts du temps est consacré à démêler des problèmes administratifs, parfois issus de notre propre administration. Je pars presque en colère vis-à-vis de cette bureaucratie qui me semble être la cause des difficultés de notre pays" confiait Alain Lambert joint par la rédaction de Sweet FM à la veille de son retrait.

Écouter le podcast