Alençon : stationnement gratuit… le temps des travaux

Crédit photo : Corentin Allain
24 novembre 2017
Par Emilien Borderie
Tous les horodateurs de la capitale ornaise vont être remplacés. L’objectif, conformément à une nouvelle loi, est de permettre aux usagers de payer leur stationnement plus facilement. Mené rue par rue, le chantier débute ce lundi 27 novembre.

C’est la conséquence d’une loi votée en 2014, qui confie aux collectivités locales l’entière gestion du stationnement payant et qui, au passage, implique de s’équiper d’horodateurs nouvelle génération permettant aux usagers de payer par carte bancaire et sans contact -en plus du paiement par pièces- et à terme par smartphone.

"Ce changement s’inscrit dans un objectif plus global d’accessibilité et d’attractivité du centre-ville, qui vise à optimiser l’utilisation des places de stationnement et à favoriser la rotation des véhicules en limitant la durée de certains stationnements, par le biais de zones rouges limitées à deux heures" indique la municipalité d’Alençon.

Dans la capitale ornaise, à compter de ce lundi 27 novembre, et durant l’installation progressive des nouveaux horodateurs -travaux de démontage et remontage pour la plupart sur leurs emplacements actuels-, les automobilistes n’auront pas à s’acquitter du droit de stationnement. Mais attention, les appareils en fonctionnement, anciens ou nouveaux, devront être utilisés.

L'arrivée des horodateurs nouvelle génération à Alençon rendra obligatoire la saisie du numéro d’immatriculation du véhicule pour procéder au paiement. Autres nouveautés : il sera possible de payer par carte bancaire et sans contact, quinze minutes de stationnement seront offertes avec prise de ticket sans paiement.

Afin d’accompagner et d’aider les automobilistes dans l’utilisation des nouveaux horodateurs, "des agents en tenue seront présents dans les rues du centre-ville dès ce 27 novembre" précise la municipalité. L’amende pour les contrevenants est fixée, avant une éventuelle révision au 1er janvier 2018, à 17 euros.