Au Jeu-de-Paume, le basket fait recette

Crédit photo : Denis Deshayes
05 février 2018
Par Denis Deshayes
En une semaine seulement, plus de 7 000 spectateurs se seront installés dans les gradins de la salle du Jeu-de-Paume. L’antre du basket à Blois confirme son attrait sportif et populaire !

L’ADA Blois Basket a fait ses calculs : entre 7 000 et 7 500 personnes sont attendus dans les sièges du Jeu-de-Paume en une semaine : avec les réceptions d’Evreux ce mardi 6 février en Pro B, de Rouen samedi en championnat également puis l’alléchante visite de Lyon-Villeurbanne le 13 février en 8e de finale de la coupe de France, l’antre blésoise va sans doute connaître le premier record d’affluence de sa toute jeune histoire.

Mieux vaut réserver

Même s’il reste encore quelques places, les fidèles spectateurs de l’ADA ont tout intérêt à prendre leurs dispositions s’ils veulent profiter du spectacle à l’occasion des trois rendez-vous qui s’annoncent. En tout état de cause, le club s’engage à mettre à disposition quelques places sur le site même du Jeu-de-Paume pour les retardataires, en libérant les espaces alloués aux partenaires qui déclineraient l’invitation.

L'ASVEL, très attendue

Reste que bon nombre de billets d’entrée se sont arrachés comme des petits pains pour la venue de l’ASVEL le 13 février puisque la plupart des places s’est vendue en à peine… une heure ! En résumé, le match de ce mardi contre Evreux, devrait se disputer devant un gros public, celui de samedi contre Rouen attirera certainement encore un peu plus de monde et l’alléchant duel face à l’ASVEL fera le plein.

Titiller, qui sait, une montée

A l’évidence, l’engouement ne se dément donc pas pour cette belle salle blésoise et ses 2 400 places assises, à l’occasion des matches de l’abeille. Incombe maintenant aux joueurs la délicate mission d’assurer le spectacle et d’offrir aux fidèles supporteurs de nouvelles victoires pour, pourquoi pas, venir titiller le leader de la Pro B, le voisin orléanais, et rêver d’une accession dans l’élite !

Photos