Binas : une septuagénaire égorgée chez elle

22 juillet 2017
Par Nicolas Terrien
Une femme a été tuée ce jeudi 20 juillet vers 17h30 à son domicile dans le centre-bourg de Binas, village de 700 habitants. L’auteur présumé est un homme de 19 ans qui a prévenu lui-même la gendarmerie. Le parquet de Blois doit ouvrir une information judiciaire.

Il est 17h28 ce jeudi 20 juillet lorsque le centre opérationnel de gendarmerie reçoit l’appel : l'interlocuteur affirme avoir égorgé une femme, à Binas. Des hommes de la communauté de brigade de Marchenoir sont dépêchés sur place et entrent en contact avec l’individu, assis près de l’abribus du village. Ce dernier les mène sur les lieux du drame, où une personne gît derrière la porte d’entrée.

Une trentaine de plaies

L’autopsie de cette femme de 78 ans s’est déroulée ce vendredi 21 juillet à l’institut médico-légal de Tours : "Trente plaies au crâne, à la face et au cou ont été relevées" expose Christian Magrez, substitut du procureur de Blois. Deux armes blanches auraient été découvertes auprès de la victime. Aucun lien ne serait pour l’heure établi entre la septuagénaire et son agresseur présumé, si ce n'est qu'il habite à 150 mètres.

Un discernement altéré

Lors de son audition, l’homme né en 1998 et déjà connu de la justice pour des faits mineurs a affirmé avoir entendu "une voix intérieure". Pour Christian Magret, "voilà qui pose la question de son discernement". L'intéressé est toujours en garde à vue dans les locaux de la brigade de recherches de Vendôme, et le parquet de Blois va ouvrir une information judiciaire durant le week-end.

Écouter le podcast