Cédric Villani : le "matheux" et l’histoire

Crédit photo : Nicolas Terrien
06 octobre 2017
Par Nicolas Terrien
Le mathématicien-député est le président de la 20e édition des "Rendez-vous de l’Histoire" qui bat son plein jusqu’à dimanche à Blois sur le thème "Eurêka - inventer, découvrir, innover". Rencontre avec le parlementaire à la lavallière.

"Ce n’est pas régner que d’être deux à régner" écrivait Corneille dans "Le Cid". L’homme à l’araignée a troqué la broche pour arborer une simple écharpe –tout de même à l’effigie de son arachnide fétiche- pour régner sur cette 20e édition des "Rendez-vous de l’Histoire" de Blois, mais au côté de mille autres personnalités, ni plus ni moins, comme dans toute bonne démocratie debout sur ses huit pattes. Genre de celles où les trains ne sont pas annulés sans préavis en gare d’Austerlitz...

L’étonnement moteur de la création

Ce retard passé, Cédric Villani s’exprime dès son arrivée au micro de Sweet FM sur cette présidence d’honneur qui lui échoit : "L’histoire nous renseigne sur ce que nous sommes, et je m’y suis toujours intéressé dans le cadre de mes recherches". Et le thème de l’année ne peut que raisonner à l’oreille du mathématicien : "Eurêka, c’est une manière de se représenter l’illumination qui est tellement centrale dans le processus de recherche" dit-il. De quoi en tout cas susciter cette fameuse "capacité d’étonnement" chère à Platon, à entendre Villani. Celle qui engendre l’envie de comprendre ce que l’on observe, et qui donne raison à Cocteau avec son "trouver d’abord, chercher après".

Villani le pédagogue

"J’ai consacré une importante partie de ma vie à la pédagogie et à la vulgarisation, et je me réfère très régulièrement à l’histoire dans mes travaux" explique l'intéressé. Un exemple ? Avec le dessinateur BD Edmond Baudoin, Cédric Villani cosigne "Les rêveurs lunaires" -Gallimard-Grasset-. A travers les portraits de quatre génies qui ont marqué l’histoire, il fait part des doutes qui les traversent face à des découvertes qui souvent les dépassent...

Villani le député

Initialement, les organisateurs des "Rendez-vous de l'Histoire" avaient invité le scientifique lauréat de la médaille Fields, considérée comme le Nobel des mathématiques. Mais ça, c’était avant. Avant que Cédric Villani ne devienne une figure de la "macronie" encore renforcée par son élection à la députation dans l’Essonne. Difficile de ne pas aborder le sujet : "Le politique doit porter l’action et donner sa vision du monde tel qu’il l’imagine demain". Le parlementaire LREM vient d’être chargé d’une mission autour de l’intelligence artificielle : "Mon souci est de lancer un débat public. Pour l’action, c’est important que la parole puisse accompagner le changement".