Château-Gontier : Allodiagnostic en danger ?

31 mars 2017
Par Emilien Borderie
Implantée depuis 2015 sur le site du parc Saint-Fiacre à Château-Gontier, la société Allodiagnostic est aujourd’hui fragilisée par la volonté de désengagement du groupe Banque Populaire, son principal actionnaire. Philippe Henry, maire de la commune et président du pays de Château-Gontier, redoute une "mise en péril" par des "intérêts financiers".

Philippe Henry recevait ce jeudi 30 mars une délégation du personnel d’Allodiagnostic, avec pour objectif de "définir une stratégie permettant de garantir la pérennité de l’entreprise" écrit-il dans un communiqué. Le maire de Château-Gontier, par ailleurs président de la communauté de communes, regrette le comportement du groupe Banque Populaire qui, "ne visant que ses intérêts financiers, tente de vendre ses parts à l’un de ses principaux concurrents" avec pour risque, selon lui, d’aboutir "à une disparition de nombreux emplois".

250 salariés au plan national

Allodiagnostic, gros réseau d’experts en diagnostics immobiliers, a implanté son siège social au parc Saint-Fiacre à Château-Gontier en 2015 avant de développer, allée de la Rufinière, un laboratoire spécialisé dans l’analyse de la qualité de l’air. Soixante-dix personnes y travaillent, pour un effectif national de 250 salariés : "L’entreprise est saine et présente d’impressionnantes prévisions de croissance" estime Philippe Henry, qui s’est clairement prononcé contre un avenir au côté d’un nouveau fond d’investissement et en faveur d’une solution plus sage et pérenne, en interne.

Le rachat par les salariés

"Les équipes actuelles d’Allodiagnostic ont récemment formulé une offre de rachat leur permettant d’assurer leur indépendance. Au-delà de mobiliser les outils publics de financement, je souhaite que la Banque Populaire et son fond Naxicap entendent raison et laissent la société et ceux qui la composent poursuivre leur aventure" a fait savoir Philippe Henry, précisant qu’il avait sollicité la tenue d’une réunion en préfecture dans les jours qui viennent, afin de rencontrer les représentants de Naxicap, en présence de ceux d’Allodiagnostic et des partenaires publics.