Château-Gontier : la rue René-d’Anjou change encore de sens

Crédit photo : Clément Rohée
11 septembre 2017
Par Emilien Borderie
Face notamment aux demandes pressantes des commerçants, la rue René-d’Anjou à Château-Gontier a changé de sens de circulation. Et ce n’est pas la première fois.

Un sujet qui alimente les conversations depuis longtemps à Château-Gontier : la rue René-d’Anjou et sons sens de circulation. Depuis le 4 septembre, jour de la rentrée des classes, on n’y accède plus par la rue Volney mais en prenant l’avenue Razilly. Comme autrefois. Et, même s’ils ne sont plus aussi nombreux qu’il y a quelques décennies, les quelques commerçants installés le long de cet axe assez étroit veulent y croire : "Il faut attendre un peu, mais on espère que ça va attirer l’attention des gens. C’est sûr qu’on ne retrouvera pas la situation des années 90, quand c’était la rue la plus commerçante de la ville, mais ce qui est clair, c’est que le changement de sens avait causé un préjudice" estime Alfonso, le patron de la pizzeria située au numéro 5 depuis trente ans.

Plus besoin de faire de détour

Pourquoi avoir inversé le sens de circulation ? Côté municipalité, on explique que l’objectif est de favoriser l’accès aux parkings autour de l’église Saint-Rémi, avec plus de quatre-vingt places de stationnement. Et c’est aussi plus simple, quand on ne connaît pas très bien Château-Gontier, comme l’estime Hélène, gérante de la boutique de cosmétiques implantée au numéro 14 de la rue René-d’Anjou : "Quand on n’est pas d’ici, ce n’est pas facile de se retrouver dans cette rue. Il fallait, jusque-là, une fois arrivé dans le rond-point en haut de l’avenue Razilly, faire tout un détour pour y entrer. Maintenant, on y accède directement depuis le centre-ville. Il faudra faire un bilan dans quelques mois, mais je pense que ça va dynamiser la rue !".