Cher : baignade déconseillée

02 août 2017
Par Emilien Borderie
Suite à la mort suspecte d’un chien qui avait peu avant nagé dans les eaux du Cher, les services de l’Etat édictent, par précaution, un certain nombre d’interdictions et de conseils.

Ce samedi 29 juillet, un chien est mort quelque temps après s’être baigné dans le Cher, sur la commune de Selles-sur-Cher. À ce jour, les causes exactes du décès ne sont pas établies. Les services de l’État ont immédiatement demandé la réalisation de prélèvements pour analyses et la mairie de Selles-sur-Cher a, par précaution, interdit via un arrêté municipal la baignade dans la rivière, des deux côtés ainsi que dans la zone de la Petite-Sablée. La baignade des chiens et l’abreuvage du bétail quel qu’il soit, sont également interdits.

Mieux vaut ne pas se baigner

Dans l’attente des résultats des analyses et par mesures de précaution, il est conseillé à chacun de ne pas se baigner dans le Cher, de ne pas y pratiquer d’activité nautique, de ne pas jouer avec des bâtons ou galets ayant été immergés, ne pas les porter à la bouche, ne pas utiliser l’eau pour laver ou faire boire les animaux, ne pas consommer les poissons ou autres espèces aquatiques présentes dans le Cher. "Ces interdictions pourront évoluer en fonction des résultats des analyses" précise la préfecture de Loir-et-Cher.