Christelle Morançais pour succéder à Bruno Retailleau

08 septembre 2017
Par Emilien Borderie
Concerné par la loi sur le non-cumul des mandats, Bruno Retailleau a choisi de rester sénateur et, donc, d’abandonner son fauteuil de président du Conseil régional des Pays-de-la-Loire. C’est Christelle Morançais, la Sarthoise, qui est appelée à lui succéder.

Bruno Retailleau, président du Conseil régional des Pays-de-la-Loire, a décidé d’abandonner son mandat exécutif local, comme la loi l’exige désormais, pour se consacrer au Sénat, où il est par ailleurs chef de file des élus "Les Républicains". Tel que l’avait anticipé quelques heures plus tôt le quotidien Le Maine Libre, c’est confirmé : Christelle Morançais, élue sarthoise, conseillère régionale en charge notamment de l’Emploi et de la Formation, est désignée pour lui succéder à la tête de l’assemblée à Nantes.

Native du Mans, carrière dans l'immobilier

Agent immobilière de profession, Christelle Morançais, native du Mans où elle a fait toute sa scolarité, aujourd’hui âgée de 42 ans, s’était fait connaître en tentant de ravir aux socialistes la mairie de la capitale sarthoise en 2014. Battue suite à une division de la droite locale en deux listes, elle avait ensuite présenté sa candidature aux élections régionales. Visiblement pas rassasiée, Christelle Morançais avait ensuite visé une place à l’Assemblée nationale, sans y parvenir.