Condé-sur-Sarthe : la FNAC vise 10 000 clients par mois

12 décembre 2017
Par Emilien Borderie
Située entre les implantations de l’enseigne au Mans et à Caen, la FNAC qui vient d’ouvrir aux portes d’Alençon vise les 10 000 clients potentiels par mois.

C’est un changement de stratégie : la FNAC, spécialiste des biens culturels et informatiques présent dans toutes les grandes agglomérations françaises depuis des décennies, arrive en franchise dans une myriade de petites villes. Parmi les derniers exemples en date : aux portes de la capitale ornaise, Condé-sur-Sarthe, avec une implantation de 700 mètres carré au sein de la galerie commerciale Carrefour.

Un potentiel commercial entre Le Mans et Caen

L’idée, c’était de profiter d’un maillage encore très large : "Jusqu’à maintenant, les Alençonnais désireux d’aller à la FNAC devaient descendre au Mans ou monter à Caen, il y a donc un potentiel commercial avéré ici" assure Christophe Meresse, directeur du tout nouveau magasin, en précisant viser "plusieurs milliers de passages en caisse et pas loin de 10 000 clients reçus en magasin chaque mois".

Profiter d'une synergie avec La Luciole et Anova

La localisation de la première FNAC de l’Orne se veut par ailleurs culturellement stratégique : "on est entre un complexe cinématographique et les deux salles de spectacle que sont La Luciole et Anova, donc là on a clairement l’agrégation d’un pôle culturel pour que la boucle soit bouclée" souligne le patron de cette petite FNAC qui projette déjà, comme ses grandes sœurs, de faire venir dans ses murs quelques artistes programmés à côté.

Photos