Info Sarthe

Des chevaux et un drone pour sécuriser le cross Ouest-France

12 janvier 2018 à 16h30 Par Emilien Borderie
Le cross Ouest-France, organisé ces 13 et 14 janvier aux portes du Mans, va drainer des milliers de compétiteurs et de spectateurs. Afin de mieux surveiller l'événement, des gendarmes parcourront le site à cheval et utiliseront un drone.

C'est l'une des épreuves de course à pied les plus fédératrices du pays : ces samedi 13 et dimanche 14 janvier, le 37e cross Ouest-France va réunir des milliers de compétiteurs sur les sentiers de l'Arche de la Nature, aux portes du Mans. A leur manière, les gendarmes seront eux aussi dans la course : titulaires et réservistes seront déployés un peu partout sur le site notamment en motos tout terrain mais aussi avec le concours des cavaliers de la gendarmerie du poste à cheval du Lion-d'Angers. Sur la journée du dimanche, les militaires mettront les bouchées doubles : un hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie de Tours survolera les bois de l’Épau et, pour la première fois, un drone piloté par des gendarmes spécialement formés renforcera le dispositif.

Gare aux difficultés de circulation

Avis aux automobilistes, des difficultés de circulation sont à prévoir durant ce week-end aux alentours de l’abbaye de l’Épau et tout particulièrement sur les axes qui desservent l'Arche de la Nature sur les communes du Mans, d'Yvré-l'Évêque et de Changé : les rues de l'Esterel et Henri-Champion, la route de l'Épau et le chemin de la Blanchardière. Attention, le trafic sur la D152 se fera seulement en sens unique entre l'abbaye et Changé, avec possibilité de retour vers Le Mans en empruntant la rue Henri-Champion. Il est conseillé aux visiteurs comme aux participants d’éviter d’approcher de la zone en véhicule et de privilégier les transports en commun.