Emmanuel Macron à Berd’huis : "Plus de gendarmes que d’habitants !"

Crédit photo : Corentin Allain
12 avril 2018
Par Jonathan Lateur et Corentin Allain
Le président de la République était de passage dans l’Orne, à Berd’huis, ce jeudi 12 avril. Emmanuel Macron était l’invité d’une édition délocalisée du JT de 13 heures de TF1. Un déplacement qui a un peu perturbé la quiétude des habitants du village.

Carte d’identité obligatoire, périmètre de sécurité, présence policière exceptionnelle : les mille habitants de Berd’huis se souviendront longtemps de cette journée du 12 avril 2018. C’est dans ce paisible village percheron que TF1 a choisi d’interviewer le président de la République. Emmanuel Macron était l’invité d’une édition délocalisée du JT de 13 heures : "On ne sait pas vraiment comment et pourquoi c’est tombé sur nous. Depuis trois jours, c’est l’effervescence. On se croirait à Paris !" s’exclame Laurent, un riverain maintenu à bonne distance de l’école municipale qui a temporairement servi de décor présidentiel.

Dispositif inédit et contraignant

Très tôt ce jeudi des dizaines de gendarmes ont pris place aux différentes entrées de la commune pour en filtrer les accès. Tous les riverains devaient montrer patte blanche pour aller et venir : "On devait se déplacer obligatoirement avec une pièce d’identité. A cause des barrières installées un peu partout, on ne peut même pas approcher de l’école municipale. On ne peut rien faire" regrette Mathias. Ce Berd'huisien d’une vingtaine d’années aurait aimé rencontrer le président : "Je l’ai aperçu de loin, il n’est pas venu nous serrer la main. Au final, sa visite n’aura servi à rien. Il y avait plus de CRS et de journalistes que d’habitants" ironise-t-il.

Un mot pour les habitants

Après avoir répondu aux questions de Jean-Pierre Pernaut dans une classe de l’école municipale, Emmanuel Macron a pris la direction de la salle des fêtes voisine pour déjeuner aux côtés d’élus et de quelques militants. Avant de regagner Paris et le palais de l’Elysée, le chef de l’Etat a quand même tenu à laisser une trace écrite de son passage dans le Perche : "Merci beaucoup à Madame le maire, le Conseil municipal et tous les habitants pour le formidable accueil reçu ce jour parmi vous et dans votre école. J’ai été touché par la présence de chacun et impressionné par la vitalité et les projets de tous. Merci à Berd’huis. Amitié, Emmanuel Macron".

Photos