Et si on broyait du… vert ?

Crédit photo : CUA Alençon
07 novembre 2017
Par Emilien Borderie
Concasser plutôt que jeter. La communauté urbaine d’Alençon propose deux nouvelles sessions de broyage de déchets végétaux. De quoi entretenir jardins et potager à moindre coût.

L’objectif est double, il s’agit de réduire à la fois la production et les déplacements en déchèterie : la communauté urbaine d’Alençon propose ces samedis 18 novembre à Lonrai et 25 novembre à Cerisé, deux nouvelles "journées d’expérimentation de broyage des déchets verts" en association avec le Collectif d’Urgence et sans réservation préalable.

A utiliser sur le potager

Après broyage avec des engins qui seront mis à disposition des usagers, chacun pourra repartir, contre 2 euros par sac de 100 litres, avec son propre paillage : "utile et esthétique dans les parterres ou sur le potager" souligne la collectivité, qui invite celles ou ceux qui n’auraient pas besoin de leur production à la laisser sur place pour d’autres usagers.

Des économies pour le contribuable

Le premier rendez-vous est fixé devant la salle de L’Eclat à Lonrai, de 14h à 18h30, le second se fera sur le parking du terrain de foot de Cerisé aux mêmes heures. En 2016, ce sont près de 8 000 tonnes de déchets verts qui ont été collectées dans les déchèteries de la communauté urbaine d’Alençon pour un coût global de 380 000 euros.

Photos