Eure-et-Loir : les gendarmes débusquent une culture de cannabis

10 août 2017
Par Emilien Borderie
La brigade de gendarmerie de Thivars a mis au jour une importante culture de cannabis chez un particulier, à La Bourdinière-Saint-Loup.

" Les plants les plus imposants atteignaient une hauteur de 2,5 mètres !" nous apprennent les gendarmes d’Eure-et-Loir : c’est à l'occasion d'une surveillance incendie en bordure de champ à La Bourdinière-Saint-Loup qu’une patrouille de la brigade de Thivars a constaté la présence de pieds de cannabis au domicile d'un particulier.

Huit pieds et de la résine

Une perquisition a été menée ce lundi 31 juillet : elle a permis la découverte de huit pieds de cannabis dans le jardin ainsi que près de 70 grammes de résine au domicile. "Sans l’intervention salutaire des gendarmes, la récolte de ces plants aurait permis d'obtenir entre 800 grammes et un kilo d'herbe" précise le groupement eurélien.

Jugement à venir 

Le "jardinier" occupant les lieux, âgé d’une quarantaine d’années, sera prochainement convoqué devant le tribunal correctionnel à Chartres pour répondre de ses actes. En France, la culture du cannabis pour usage récréatif ou médical est strictement interdite : les producteurs encourent, en théorie, jusqu'à 7,5 millions d’euros d’amende et 20 ans de prison.