Faible mobilisation pour défendre le second degré en Loir-et-Cher

Crédit photo : Denis Deshayes
06 février 2018
Par Denis Deshayes
Pas grand monde ce mardi 6 février devant la préfecture de Loir-et-Cher pour manifester contre le manque de moyens dans les collèges et la réforme du baccalauréat.
Un appel national à la grève était lancé ce mardi 6 février pour protester contre le manque de moyens dans les collèges et la réforme du baccalauréat. En Loir-et-Cher, une manifestation était organisée devant les grilles de la préfecture à Blois à l’initiative des syndicats SNES/FSU et du SNUIPP en matinée : seule une cinquantaine de personnes s'est mobilisée. Une faible mobilisation qui s’explique sans doute au moins en partie par les conditions météo du moment, puisque la neige s’est invitée sur la manifestation. Après ce mouvement, un autre rassemblement est prévu ce mercredi à 15h pour contester cette fois contre la prochaine carte scolaire dans le premier degré en Loir-et-Cher.