Info Loir-Et-Cher

François Bernard et ses béliers de race championne !

27 février 2018 à 11h28 Par Nicolas Terrien
Les béliers reproducteurs des "Bergeries de Sologne" à Fontaines-en-Sologne ont à nouveau rencontré les faveurs du pointilleux jury du Concours général ce lundi 26 février sur le Salon de l’Agriculture à Paris. Une vraie razzia de médailles !

Quatre médailles d’or, quatre médailles d’argent et un prix de championnat... Ce n’est pas le palmarès des athlètes français à Peyongchang, mais celui des athlètes de François sur le Salon de l’Agriculture à Paris. L’éleveur de moutons de race "charmoise" a de nouveau brillé sur le ring du Concours général agricole en cet après-midi du lundi 26 février, et enlevé de précieuses distinctions qui font de son exploitation un élevage d’élite de reproducteurs qui essaiment partout en France et en Europe.

Pas le temps de se reposer sur ses lauriers

Dès potron-minet ce mardi, François Bernard est de retour sur son exploitation solognote "pour soigner les bêtes qui elles-aussi souffrent du froid" explique l’éleveur qui n’a logiquement que quelques minutes à nous accorder pour revenir sur les performances de la veille : "Les palmarès sont très regardés par les éleveurs français, et même par les importateurs. C’est très important pour moi, car la vente de reproducteurs est ce qui fait la valeur ajoutée de mon exploitation".

Le business déjà en marche au pied du podium !

François Bernard a convoyé six béliers sous le hall 1 de la Porte de Versailles. Un aller-simple pour certains : "Un éleveur de Moselle m’a déjà réservé un de mes jeunes béliers qui partira dans son élevage dès la fin du salon". C’est une retombée directe du Concours général : "Il s'agit d'une bête extraordinaire qui est née chez moi, et deux de ses fils ont fait premier et deuxième chez les jeunes béliers". Les "Bergeries de Sologne" ont encore fait briller les couleurs du Loir-et-Cher à Paris. Bergerie de moutons ou écurie de champions ?