François Jacob repart en croisade contre Agglopolys

Crédit photo : Denis Deshayes
20 décembre 2017
Par Denis Deshayes
François Jacob, président du Blois Foot 41, s’attaque à nouveau à l’attitude du président d’Agglopolys, Christophe Degruelle. En cause : l'inégalité de traitement vis-à-vis de l'ADA Blois Basket.

Dans un communiqué publié ce mercredi 20 décembre, François Jacob, président du Blois Foot 41, s’attaque à nouveau -et vivement- à l’attitude et au silence du président d’Agglopolys, Christophe Degruelle : le "patron" du club de foot blésois remonte au créneau à propos de l’aide financière accordée par la collectivité à l’ADA Blois Basket et au soutien affiché, la veille, à l’occasion du match entre l’ADA et Charleville qui était parrainé par la communauté d’agglomération de Blois.

Même pas honte !

Le président du Blois Foot 41 n’hésite pas à parler de "honte quant à cette situation aussi injuste que scandaleuse vis-à-vis des autres clubs qui méritent dans les mêmes proportions le soutien d’Agglopolys".
Pour François Jacob, Christophe Degruelle "use de l’argent public à sa guise alors qu’il affirme que la collectivité qu’il préside n’a pas le sport dans ses compétences !".

Une rencontre est proposée

Le numéro un du club de foot de Blois, toujours sans réponse de la part de Christophe Degruelle, en appelle "au dialogue" et propose une rencontre "constructive et cordiale afin de crever l'abcès dans les plus brefs délais" dit-il. A ce jour, c'est toujours le silence radio du côté du président de la communauté d'agglomération de Blois, taxé de ne pas "prendre de risque financier" par François Jacob, pour qui "le contribuable n’a qu’à bien se tenir... et la fermer !". Ambiance.