Hôpital de L’Aigle : les syndicats dénoncent les projets de la direction

4 November 2017
Par Emilien Borderie
La CGT et la CFDT du centre hospitalier de L’Aigle parlent d’un "plan social" : réunis les 30 et 31 mars, les dirigeants de l’établissement auraient acté, selon les syndicats, la suppression d’au moins 25 emplois en équivalent temps-plein.

Le "projet d’établissement" de l’hôpital de L’Aigle était soumis au vote des instances dirigeantes et des représentants du personnel les 30 et 31 mars derniers. Les élus CGT et CFDT, qui se targuent de n’avoir pas cautionné ce qu’ils requalifient de "plan social", en dénoncent le contenu : "non remplacement de 15 départs à la retraite, suppression au minimum de 25 emplois équivalent temps plein, remplacement d’autres agents titulaires par des CDD" listent-ils.

Les représentants du personnel notent un paradoxe, entre une direction qui anticipe un "développement de l’activité et des recettes" et sa volonté de rogner sur les moyens humains, ne serait-ce que non médicaux : "Le projet d'établissement va à l'encontre du personnel en le considérant comme la variable d'ajustement" écrivent les syndicats en rappelant que près de 12 086 heures de travail supplémentaires n’ont toujours pas été payées sur l’exercice 2016.

==