Info Loir-Et-Cher

L’ode à la Sologne de Nicolas Vanier

18 septembre 2017 à 10h45 Par Nicolas Terrien
Crédit photo : Crédit photo : Nicolas Terrien

Nicolas Vanier, le "voyageur du froid", était à Blois ce samedi 16 septembre pour présenter son film qui sortira le 11 octobre, "L’Ecole Buissonnière". Près d’un millier de spectateurs loir-et-chériens ont assisté à cette avant-première, au côté de François Cluzet, Valérie Kersenti et Jean Scandel.

Le réalisateur connu pour ses périples dans le grand nord s’attèle cette fois à la Sologne, un territoire auquel il voue une passion intime : "J’avais une pression supplémentaire par rapport à mes autres films pour être à la hauteur de l’amour que je porte à la Sologne" explique Nicolas Vannier. Le film a entièrement été tourné en Sologne, notamment à Chambord, grâce au soutien financier de la région Centre-Val-de-Loire et de Ciclic.

Un casting de haut vol

François Berléand a dû vaincre sa peur pour assurer les scènes à cheval, et François Cluzet s’est mué en homme des bois... "C’était un véritable défi pour moi qui ai souvent joué des docteurs ou des avocats ! Et c’est la première fois que j’ai entre les mains un scénario qui parle de la nature vue par un homme qui la connaît comme personne" explique le comédien. La distribution est complétée par Valérie Kersenti -"Scènes de Ménage" sur M6-, Eric Elmosnino et le jeune Jean Scandel -13 ans-.

Des avant-premières en région

"On s’aperçoit que les gens rient plus qu’on aurait pu l’imaginer" s’enthousiasme Nicolas Vanier au retour des premiers spectateurs du film. Ils étaient encore 950 répartis dans trois salles ce samedi 16 septembre à Cap Ciné Blois pour découvrir l’interprétation de la Sologne des années 30 vue par Nicolas Vanier. "On y voit plein de choses que l’on aimerait bien transmettre à nos petits-enfants !" commente cette jeune grand-mère à la sortie de la séance. D’autres projections sont prévues avant la sortie officielle de "L’école Buissonnière" le 11 octobre sur les écrans.

Photos