Laure de La Raudière quitte les Républicains

27 novembre 2017
Par Emilien Borderie
Elle soupçonne ses anciens amis politiques d’accointance avec l’extrême droite : Laure de La Raudière a préféré larguer "Les Républicains".

Ce n'est guère une surprise, Laure de La Raudière a donc finalement choisi de quitter le navire "Les Républicains". La députée d’Eure-et-Loir annonce ce lundi 27 novembre qu'elle rejoint officiellement un nouveau parti, baptisé "Agir, la droite constructive" aux côtés notamment de Franck Riester ou encore de Frédéric Lefebvre. Une décision qu’elle aurait voulu "n’avoir jamais eu à prendre" explique l’élue percheronne, qui confesse à ce sujet une "profonde déception".

Une opposition "caricaturale"

Laure de La Raudière accuse Laurent Wauquiez, grand favori pour la présidence du parti "Les Républicains" ainsi que quelques autres fidèles, de vouloir "singer les extrêmes dans une opposition frontale et caricaturale" avec des "postures stériles". Elle assure vouloir rester "attachée à des valeurs d’une droite ouverte, libérale, humaniste, européenne, résolument tournée vers l’avenir"... Des valeurs qui, dit-elle, "ne sont plus entendues chez les Républicains" et qui ne sont pas non plus celles du parti présidentiel.