Nogent-le-Rotrou : les infractions de 2e classe sont passées à 35 euros

21 février 2018
Par Emilien Borderie
A Nogent-le-Rotrou comme ailleurs, le montant des amendes de "2e classe" est passé de 17 à 35 euros. C'est le tarif qui s'applique donc en cas de non-respect des règles de la "zone bleue" qui vient d'être instituée en ville.

Depuis le 1er janvier de cette année 2018, le montant des amendes de "2e classe" est passé de 17 à 35 euros : "Ce n’est pas la collectivité qui a décidé de fixer ces montants, mais bien l’Etat" précise Guy Bocquillon. Le conseiller municipal de Nogent-le-Rotrou, délégué en charge notamment du stationnement, précise que "ce décret date du 2 juillet 2015 mais il n’est mis en application que maintenant".

Perception par l'Etat

Relative au "plan d’actions pour les mobilités actives et au stationnement", cette disposition concerne, entre autres, le droit de stationnement de ce qu’on appelle les "zones bleues". Précisément comme celle qui vient d’être instituée dans le centre-ville nogentais, et dont les droits de stationnement "sont perçues par l’Etat", rappelle Guy Bocquillon.

Plusieurs cas de figure

D’autres infractions sont concernées par ce changement de tarif : non-respect du stationnement unilatéral alterné de véhicules,  arrêt ou stationnement à contre-sens de la circulation en agglomération, arrêt ou stationnement empiétant sur un passage piétons, arrêt ou stationnement gratuit contraire à une disposition réglementaire.

Un bilan positif

Mise en place depuis le 1er janvier à Nogent-le-Rotrou, la zone bleue affiche un bilan positif. Pour Guy Bocquillon, "il y a une meilleure fluidité qui est positive pour le commerce local". Une large majorité des usagers semble respecter le nouveau système, "qui permet de faciliter le stationnement en centre-ville" assure l’élu. Rappelons au passage que le disque de contrôle doit être conforme aux normes européennes.