Pays-de-la-Loire : deux trains de plus vendus à la région Centre

24 novembre 2017
Par Emilien Borderie
Olivier Biencourt, conseiller régional d’opposition à Nantes, dénonce la vente de deux rames supplémentaires aux voisins du Centre-Val-de-Loire.

Elu -sarthois- de l’opposition socialiste au Conseil régional des Pays-de-la-Loire, membre de la commission "transports, mobilité, infrastructures", Olivier Biencourt affirme ce vendredi 24 novembre dans un communiqué adressé aux rédactions que la majorité "poursuit son entreprise de réduction du patrimoine ferroviaire régional", réagissant à la vente actée une semaine plus tôt en commission permanente, de deux rames "Régio2N" à double-niveau. L’acheteur est à nouveau la région Centre-Val-de-Loire, qui s’était déjà portée acquéreur en septembre dernier, de sept rames "ZGC".

Louer plutôt qu'acheter

Selon Olivier Biencourt, cette décision "aura un impact négatif, tant pour les finances régionales que pour les usagers". L’élu rappelle que treize rames "Regio2N" avaient été commandées en 2013 par sa majorité "pour répondre aux problèmes de surcharge ainsi qu’aux avaries liées à un matériel vieillissant". Olivier Biencourt précise que les trains vendus circuleront comme les autres sur la ligne "Interloire", mais que les Pays-de-la-Loire devront alors verser un loyer aux voisins du Centre : "La majorité choisit d’être locataire plutôt que propriétaire, c’est une erreur et un mauvais calcul sur le long terme" conclut-il.