Playoffs : Le MSB mal embarqué contre l’ASVEL (68-81)

Crédit photo : Dominique Breugnot / MSB
22 mai 2018
Par Jonathan Lateur
Le Mans recevait Lyon-Villeurbanne, ce mardi 22 mai, pour la première manche des playoffs. Les basketteurs sarthois, auteurs d’une entame de match calamiteuse, n’ont jamais pu recoller aux visiteurs. Ils s’inclinent finalement 68 à 81 et se retrouvent en ballottage défavorable.

Une entame de match qui coûte la victoire. Comme trop souvent cette saison, le MSB a manqué son début de rencontre ce mardi soir contre l’ASVEL pour le premier match des playoffs. Malgré la titularisation surprise de Roméo Travis -le club a fait appel de sa suspension- les basketteurs sarthois ont offert de véritables boulevards aux visiteurs pendant les cinq premières minutes du premier quart-temps (7-20). 

Quelques sifflets venus des tribunes 

Les 4 000 spectateurs de la salle Antarès, une des plus faibles affluences cette année, ont rapidement perdu patience devant l’absence d’agressivité et les multiples errements défensifs. Quelques sifflets se sont même fait entendre avant la pause. Sous l’impulsion de Justin Cobbs, le MSB a ensuite réagi en montrant un autre visage. A la mi-temps, l’ASVEL ne mène plus que de dix points (33-43).

Du mieux en seconde période 

Au retour des vestiaires, le MSB est enfin passé en mode playoff. Plus saillants, les Sarthois grignotent progressivement leur retard. Ils parviennent à deux reprises à revenir à 3 points des visiteurs. Mais les Rhôdaniens, portés par A.J. Slaughter (18 points), ne se sont jamais affolés.  Une sérénité qui leur permettra de conserver et d'accroître leur avance jusqu’au coup de sifflet final (68-81).

Plus le droit à l'erreur

Cette défaite oblige les Manceaux à aller gagner vendredi à l’Astroballe pour s’octroyer le droit de disputer une belle sur leur parquet. Mais la tâche sera loin d’être aisée :  le coach, Eric Bartecheky, pourrait être privé de Youssoupha Fall, touché au genou, et de Roméo Travis. La commission d’appel doit se pencher ce jeudi sur le cas du capitaine du MSB qui risque un match de suspension.