Restrictions pour l’usage de l’eau en Loir-et-Cher : ça s’allège

16 juillet 2017
Par Emilien Borderie
Malgré de récentes pluies, le contexte de sécheresse est toujours d’actualité sur la plupart des cours d’eau du Loir-et-Cher. Néanmoins, quelques restrictions peuvent être levées.

Les pluies, certes peu abondantes mais survenues dernièrement dans le Loir-et-Cher ont donné lieu à une légère amélioration des débits sur certains cours d’eau. De quoi lever –temporairement sans doute- les restrictions en vigueur pour l’usage de l’eau sur plusieurs bassins versants.

Bassins des affluents de la Loire

Sur les bassins versants des affluents de la Loire, les irrigants doivent désormais réduire de 50% le volume hebdomadaire autorisé, le remplissage de plans d’eau et les manœuvres d'ouvrages susceptibles d'influencer le débit restent interdits, l’arrosage des pelouses et jardins est interdit, l’arrosage des potagers est interdit de 8h à 20h.

Bassins de la Cisse et de la Brenne

Sur les bassins versant de la Cisse et de la Brenne, les irrigants doivent réduire de 20% le volume hebdomadaire autorisé, le remplissage de plans d’eau et les manœuvres d’ouvrages susceptibles d’influencer le débit sont interdits, l’arrosage des pelouses et jardins est interdit de 8h à 20h.

Braye, Beuvron-Cosson, Masse

Si les restrictions sont en revanche levées à compter de ce jeudi 13 juillet sur les bassins versants de la Braye, du Beuvron-Cosson et de la Masse, "Globalement, compte-tenu de la situation de sécheresse sur l’ensemble du département, les services de l’État renouvellent la nécessité, pour chacun, d’être vigilant en ce qui concerne sa consommation d’eau" fait savoir la préfecture de Loir-et-Cher.