Sénatoriales en Loir-et-Cher : Jean-Marie Janssens élu, Jacqueline Gourault réélue

Crédit photo : Nicolas Terrien
24 septembre 2017
Par Nicolas Terrien
Le maire de Montrichard-Val-de-Cher a battu le sénateur sortant Jeanny Lorgeoux avec 30 voix d’écart ce dimanche 24 septembre. La ministre a quant à elle Jacqueline Gourault été réélue dès le premier tour pour un 3e mandat.

18h45 : le président du Tribunal de grande instance de Blois Denys Baillard proclame les résultats du second tour des élections sénatoriales en Loir-et-Cher. Jean-Marie Janssens -centriste- est élu sénateur de Loir-et-Cher avec 407 voix contre 377 pour le sortant Jeanny Lorgeoux -soutenu par LREM-. "Plus que jamais, je respecterai tout le monde, même ceux qui n’ont pas voté pour moi" a immédiatement précisé Jean-Marie Janssens au micro de Sweet FM, ajoutant qu'à ses yeux, "la ruralité est en train de se faire asphyxier, le rôle du Sénat est d’être un contrepoids face au gouvernement".

Au sein de "L’Union Centriste" au Sénat

Jean-Marie Janssens rejoindra le groupe centriste au Sénat, "comme je l’avais précisé lors de ma campagne" a-t-il rappelé. Loi contre le cumul oblige, l'intéressé devra lâcher sa mairie de Montrichard qu’il avait conquise en 2014. Il devra également renoncer à sa vice-présidence au Conseil départemental, ainsi qu’à la présidence de l’association des maires de Loir-et-Cher : "Je ne me suis pas encore projeté" explique le nouveau sénateur lorsqu’on lui demande s’il a préparé -ou imaginé- d’éventuelles successions. "Il fallait d’abord gagner !" assène-t-il.

Jacqueline Gourault pour un 3e mandat au Palais du Luxembourg

La ministre auprès du ministre de l’Intérieur était émue au bord des larmes ce dimanche à la mi-journée... "C’est la reconnaissance d’un lien très fort que j’ai avec le Loir-et-Cher, le résultat de beaucoup de travail et un résultat politique encourageant" commente Jacqueline Gourault. Comme en 2011, elle l’a emporté au 1er tour -479 voix sur 963-. Etant membre du gouvernement, c’est son suppléant Jean-Paul Prince qui siègera au Sénat. Elu dans sa commune de La Ferté-Saint-Cyr depuis 1977, le sénateur aura un mois pour se préparer : "J’ai conscience du travail qui m’attend avant mon installation le 2 novembre" indique-t-il avec un brin d’appréhension...