Tempête Eleanor : les pompiers débordés

03 janvier 2018
Par Noëlline Garon
Une nouvelle tempête traverse la France ce mercredi 3 janvier. Après Carmen, Eleanor s’abat sur une grosse partie nord du pays. L’Orne, l’Eure et l’Eure-et-Loir sont en "vigilance orange". Dans ces départements, les pompiers sont submergés.

Après la tempête Carmen, place à Eleanor. Ce nouveau phénomène météorologique traverse la France ce mercredi 3 janvier. L’Orne, l’Eure et l’Eure-et-Loir sont en "vigilance orange" en raison de risques de vents violents, d'inondations ou de crues. Conséquences de ces fortes rafales, dans la matinée, les pompiers ornais sont déjà intervenus près d’une quarantaine de fois, idem en Eure-et-Loir.

Un motard chute à Nogent-le-Bernard

Dans le nord Sarthe, les secouristes ont été mobilisés à une vingtaine de reprises pour des dégâts occasionnés à la végétation ou pour des matériaux envolés : à Nogent-le-Bernard, peu après 8h, un motard s'est accidenté au niveau du lieu-dit de La Bulonnière suite à la chute d'un arbre sur la chaussée. Victime légèrement blessée.

Limiter les déplacements

Dans le mesure du possible, les préfectures de l’Orne et de l’Eure nous encouragent à limiter nos déplacements et à être vigilants face aux chutes possibles d'objets divers. Il est évidemment déconseillé d'intervenir sur les toitures et il ne faut pas toucher aux fils électriques tombés au sol. La carte réactualisée de Météo France concernant la dépression Eleanor est consultable ici.

Photos