Info Sarthe

TER en Pays-de-la-Loire : la gauche dénonce la flambée des abonnements

12 mars 2018 à 21h53 Par Emilien Borderie
L’opposition socialiste au sein du Conseil régional des Pays-de-la-Loire réagit vivement à l’annonce des nouveaux tarifs applicables aux abonnés du TER.

Mettant en évidence une augmentation moyenne de 15% pour le prix des forfaits mensuels de trains régionaux ainsi que la suppression du dispositif "Trajet 1 euro", les élus socialistes au Conseil régional des Pays-de-la-Loire accusent la majorité de vouloir taxer "massivement" les abonnés : "D’ici 2020, ce sera 21 euros en plus sur l’abonnement mensuel pour tous les trajets. Pour les bénéficiaires du trajet à 1 euro, l’augmentation du reste-à-charge pourra aller jusqu’à 56 euros par mois ! La majorité s’était engagée à ne pas augmenter les impôts. En quoi est-il si différent d’augmenter massivement les tarifs du TER en taxant les usagers et les entreprises, qui financent 50% des abonnements professionnels ?".

Jusqu'à 500 euros de plus à l'année

Les représentants du PS à l’assemblée régionale s’appuient sur quelques exemples parlants : "Un abonné de la ligne Ancenis-Nantes paiera 28% de plus pour son abonnement mensuel en 2020, alors même que la qualité de service n’est pas au rendez-vous. Pour un abonné de la ligne Angers-Le Mans qui bénéficie actuellement du dispositif trajet à 1 euro, il devra débourser plus de 500 euros supplémentaires sur une année complète ! Le choix de la majorité régionale est une attaque inacceptable contre le pouvoir d’achat des Ligériens et notamment des classes moyennes habitant hors des grandes villes et contraintes de prendre le train pour aller travailler" peut-on lire dans un communiqué co-signé par le Sarthois Olivier Biencourt.