Info Sarthe

Vélo en ville : Le Mans peut mieux faire

18 mars 2018 à 23h28 Par Emilien Borderie
Crédit photo : Crédit photo : ville du Mans

Après avoir épluché les résultats de la grande enquête lancée il y a quelques mois par la Fédération des usagers de la bicyclette, l’association Cyclamaine en est convaincue : Le Mans peut et doit faire mieux pour encourager et sécuriser la pratique du vélo en ville.

Les conclusions de la plus grande enquête jamais menée au plan national auprès des utilisateurs réguliers du vélo en ville sont désormais connues : Le Mans se classe à la 12e place dans la catégorie des agglomérations de 100 à 200 000 habitants et à la 100e place sur l'ensemble du pays. Plus de 113 000 personnes en France, dont 900 au Mans, ont répondu à cette consultation en ligne.

Les investissements payent

"La ville du Mans est bien classée là où elle a investi, ainsi dans le domaine du stationnement, ses notes sont au-dessus de la moyenne. Les 20 000 euros annuels consacrés à la pose d'arceaux vélo permettent en effet de créer des centaines de places chaque année" analyse l’association Cyclamaine, qui promeut l’usage du deux-roues dans la capitale sarthoise.

Pas assez de pistes cyclables

Les cyclistes manceaux ont la dent plus dure quand il s’agit des aménagements spécifiques : "84% des répondants demandent un réseau de pistes complet et sans coupures, un taux plus élevé que dans toutes les villes voisines" relève Cyclamaine en notant qu’à une majorité écrasante, "les cyclistes veulent être mieux séparés du trafic motorisé sur les grands axes et plus visibles aux intersections".

La Flèche, ville où il fait bon pédaler

Au classement des villes de taille équivalente, on peut saluer la 3e place obtenue par les voisins d’Angers. En Sarthe, la surprise vient de La Flèche qui obtient la meilleure note -ex aequo- de la catégorie des moins de 20 000 habitants : "Autant de motivations supplémentaires, sachant que les efforts nécessaires pour améliorer la situation sont largement à la portée d'une agglomération comme celle du Mans" conclut l’association.